Résumé des activités

Et voilà ! Le moment planifié et désiré depuis de nombreux mois a eu lieu ; les fêtes du 150e ont été officiellement inaugurées le samedi 12 octobre 2013. Des anciens du Séminaire et des Écoles, auxquels se sont joints de nombreux invités, ont assisté au lancement de cet anniversaire en la bibliothèque Gilles-Vigneault du Cégep de Rimouski. Les allocutions des personnes appelées à prendre la parole ont insisté sur l’importance de l’œuvre éducatrice unique et durable du Séminaire et ses Écoles pour la ville de Rimouski et la région.

Cette partie du programme terminée, les participants ont été invités à se déplacer pour assister à une rencontre cordiale agrémentée d’une consommation offerte par la Corporation du Séminaire.  Des toasts ont été levés par Réal Pelletier, président de la corporation, Éric Forest, maire de Rimouski et Mgr Pierre-André Fournier, archevêque de Rimouski. Les visiteurs pouvaient alors se procurer le livre Le Séminaire de Rimouski : ses écoles, ses œuvres fruit de la collaboration d’un groupe d’historiens.  

Les invités furent ensuite dirigés vers la cafétéria qui, pour l’occasion n’en était plus une ; les plats furent servis aux tables. Nous n’avons donc pas eu à nous déplacer en rang d’oignons, sur deux rangées, tout en rasant les murs de chaque côté de la salle, comme nous en avions l’habitude trois fois par jour. Le conférencier invité, le Dr Louis Dionne, médecin, professeur et chirurgien oncologue, qui a mis sur pied les services de soins palliatifs pour les patients atteints d’un cancer en phase terminale et fondé la Maison Michel-Sarrazin à Québec, nous a entretenu des soins palliatifs de fin de vie et des valeurs humanistes. 

Le lendemain, dès 9 h, nous étions conviés à assister au vernissage de l’exposition Le séminaire de Rimouski et ses Écoles, 150 ans d’éducation en région, au Musée régional de Rimouski. Cette exposition qui a été prolongée jusqu’au 24 novembre, fut supportée et inaugurée par M. Jean-Yves Leblanc, fils de Jean-Marie, professeur à l’Institut de technologie de Rimouski et important industriel de la région, aujourd’hui décédé. Il profita de l’occasion pour rendre hommage à son père en relatant son parcours professionnel hors du commun.  

Par la suite, au Cégep, les gens avaient le loisir de visiter le Parcours patrimonial en attendant de se retrouver à la salle Georges-Beaulieu pour assister à la soirée souvenance animée par Normand Lévesque et mise en scène par Eudore Belzile. Nous avons assisté à deux heures de chant, musique, contes et poésie, sketches et humour présentés par des anciens du Séminaire et des Écoles. Ce fut une soirée tantôt hilarante et tantôt nostalgique par ses tableaux de la vie quotidienne des pensionnaires au Séminaire et aux Écoles.  

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.