Histoire

L’École de commerce de Rimouski

 

            En 1944, un groupe d’initiateurs formait le projet d’une école de commerce à Rimouski. La collaboration du Séminaire, la générosité de nombreux souscripteurs et un appui bienveillant des gouvernements en assurèrent l’exécution.

            Le neuf janvier 1945, des lettres patentes, émises par la Législature provinciale, constituaient cette institution en corporation sous le nom École de commerce de Rimouski.

            Elle complétait  naturellement le cadre des maisons d’enseignement de la région : son rôle était de donner à l’homme d’affaires une formation professionnelle plus solide, appuyée elle-même sur une culture générale plus étendue.

            L’École connut alors un essor croissant dans la réalisation de ses fins d’éducation. Elle a prouvé sa nécessité et maintenu un niveau d’instruction qui a rendu de nombreux services à notre milieu, mais, la direction et le personnel enseignant ne se contenta pas de vivre longtemps dans les mêmes cadres, on  s’entendait pour procurer à la jeunesse étudiante l’immense avantage d’acquérir une véritable formation scientifique, qui lui permettrait d’occuper des fonctions supérieures.

            En septembre 1957,  l’École de commerce appliquait de nouvelles disciplines identiques à celles de la Faculté de commerce de l’Université Laval. De plus, elle obtenait de cette faculté son affiliation officielle.

            Cette reconnaissance dévoila des horizons nouveaux et favorisa les étudiants désireux de poursuivre des études supérieures. Elle exigeait dès lors des qualités fondamentales : l’esprit de travail, l’initiative, la persévérance et un degré d’études adéquat.

            En 1944, le cours était réparti sur quatre années d’études, de la neuvième à la douzième inclusivement. Les candidats qui n’avaient pas le degré de préparation suffisante pouvaient compter sur deux années préparatoires soient les septième (P1) et huitième (P2) années. Cependant, dès l’année suivante, lors de la rentrée d’automne 1945, ces deux années préparatoires furent abandonnées. La direction dû céder aux revendications du milieu et en 1948,  l’École réintroduit la huitième année (P2). Ainsi, chaque année, jusqu’en 1957, cette classe préparatoire accueillit une trentaine d’élèves.

            En 1957, suite à l’affiliation avec l’Université Laval, le cours fut scindé en deux :

le cours secondaire – section commerciale : neuvième, dixième et onzième année ;

le cours de pré-commerce, équivalent à celui de l’Université Laval, d’une durée de trois ans. 

            En 1967, le Cégep de Rimouski prit la relève. Les élèves devaient dorénavant posséder le diplôme d’étude secondaire pour être admis en Technique administrative. Ils obtenaient alors le titre de technologue en administration après trois années d’études réussies.

Les informations de cette page sont, en grande partie, extraites des Annuaires du Séminaire de Rimouski.

Publicités